Numérisation de toutes vos cassettes en fichiers vidéo.

Numérisation de toutes vos cassettes en fichiers vidéo lisibles sur tous nouveaux lecteurs numériques, TV, système PC et Mac.

Transfert des fichiers vidéo directement sur votre clé USB  ou disque dur externe.

Possibilité de finalisation sur DVD vidéo pour lecteur de salon.

Le format de la vidéo numérisée sera en .mp4 pour le stockage sur votre clé USB, disque dur externe ou internet.

Capture au format DV, avi ou mov, en vue d’un futur montage sur PC ou MAC, le stockage sur disque dur externe s’impose.

 

N’est transféré que le temps réel de l’enregistrement vidéo présent sur la cassette, si nécessaire réparation de la bande si celle-ci est sectionnée ou bloquée, ventilation et rembobinage de la cassette, nettoyage des films avec la suppression des images non exploitables (si elles sont longues).

Les cassettes sont classées si possible dans un ordre chronologique, avec le nom du titre figurant sur la cassette, sinon elles auront une nomenclature aléatoire.

Capture à partir de stations de montage dédiées.

Le transfert de vos cassettes est réalisé dans nos locaux.

CENTRE DE TRANSFERT

com’enimage  |  Greg Muret

Site principal : http://comenimage.com/ – e-mail : comenimage@free.fr

contact@gregmuret.fr
Tél. :  04 91 08 08 48 / 06 77 05 46 48

Com’enimage – 89, avenue des Chartreux – 13004 Marseille

Facebook de Com’enimage

Numérisation et transfert de cassettes vidéo.

Bienvenue sur le site de transfert vidéo,

Retrouvez ici quelques informations simples pour reconnaître les différents formats de cassettes vidéo. Les situer dans le temps. Identifier les durées. Et la qualité de conservation …

Ne manquez pas l’occasion, pensez au transfert de votre précieuse cassette, que plus personne ne regarde et qui s’abîme.

En savoir plus sur nos services de numérisation et transfert

Cliquez ici pour nous contacter

Nous disposons d’un large choix de formats :

VHS et VHS Compact, Super VHS ( Pal / Secam / NTSC), cassette 8mm, vidéo 8, Hi8, Digital 8, Mini DV / HDV, DVCam (petit et grand format), Betacam SP, Beta Numérique (S et L), Betacam SX, BVU, UMATIC SP (KCS et KCA), Betamax, V2000.

V2000, Betamax et VHS.

A la fin des années 70, début 80, où l’obsolescence programmée n’existe pas, trois supports cassettes grand public étaient en concurrence en France : le V2000 de Philips, le betamax de Sony et le VHS de JVC.

Betamax
VHS
V2000

 

V2000

Le V2000 (Vidéo 2000), un magnétoscope imposant et ses kilos de mécanique à brancher sur son téléviseur à tube cathodique avec uniquement un seul câble antenne (coaxial) permettant enfin l’enregistrement d’émissions.

Aujourd’hui, il faut brancher le magnétoscope V2000 avec un câble antenne sur un autre magnéto VHS ou lecteur DVD pour rechercher le canal de celui-ci, exactement comme les anciennes chaînes TV hertziennes.

Autant ancien que le VHS mais d’une meilleure qualité et une image beaucoup plus nette, aucun brouillage et sauts d’images en position pause.

Enregistrement sur les deux faces de la cassette (comme les cassettes audio), de quatre heures chacune, soit huit heures d’enregistrement en tout.

Trop imposant et coûteux, le V2000 disparaît et laisse la place au VHS qui en fin 1980 remporte majoritairement le marché en sortant la cassette VHS compact permettant de diminuer la taille des magnétoscopes et camescopes.

VHS

La VHS de JVC s’est imposée comme la norme standard grand public face à ses concurrents le Betamax de Sony et le V2000 de Philips.

A ses débuts le support VHS n’avait qu’une résolution de 240 lignes horizontales (soit la moitié de la taille SD de 480, et le quart de la HD) et des couleurs baveuses.

Mais la VHS sera le support d’enregistrement vidéo le plus commun et répandu des années 1980/90, bien que la qualité de la bande magnétique s’altère beaucoup plus dans le temps.

La qualité de l’image augmenta fortement avec les cassettes VHS HQ (Haute Qualité) et S-VHS (Super VHS) passant de 300 à 400 lignes. La largeur de bande d’une VHS est de 1/2 pouce.

Les différents modes d’enregistrement sont : le SP (Standard Play, vitesse classique de la bande), le LP (Long Play, vitesse lente de la bande, demi vitesse du SP) et le mode EP (Extended Play, vitesse très lente de la bande, 1/3 de la vitesse du SP).

Les cassettes les plus courantes sont les E 120 (2 heures) et E 180 (3 heures), une VHS E 120 dure 2 heures en SP et 3 heures en LP.

Un support cassette VHS E 240 peut contenir jusqu’à 12 heures d’enregistrement en mode EP, mais attention, l’extension de la durée réduit fortement la qualité de la vidéo, réduction du signal, souvent le mode EP ne peut être relu que par le magnétoscope qui l’a initialement enregistré.

 

Cassettes VHS-C

Pour une meilleure mobilité, de plus petites cassettes VHS sont crées par JVC : les VHS-C (VHS compact).

Il existe différentes cassettes : E 30, E 45, E 60 et E 90. Les plus courantes sont les E 30 (30 minutes) et E 45 (45 minutes).

Comme les VHS, elles peuvent être enregistrées en mode SP, LP et EP, ainsi qu’en HQ et S-VHS.

Cassettes V8, 8mm.

Le support cassette 8 mm, le premier format vidéo 8 existe depuis milieu 1980, viens ensuite le format HI8 et Digital 8 pouvant être enregistrés sur le même support.

Cassette Hi8

Sur une V8 de 60′, la durée d’enregistrement d’une Hi8 en SP est de 60 minutes, mais de 40 minutes en D8 (Digital 8) SP.

Il faut rajouter la moitié du temps en SP pour trouver la durée d’une LP (vitesse lente). Donc pour une cassette V8 de 60′, la durée en HI8 est de 60 minutes en SP (vitesse standard) et de 90 minutes en LP (vitesse lente) ; et pour la même cassette V8 de 60′, la durée en D8 est de 40 minutes en mode SP et de 60 minutes en mode LP.

Il existe différentes V8 : 30′, 60′, 90′ et 120′. On peut donc enregistrer jusqu’à 3 heures de vidéo sur une seule cassette.

Cassette D8

Le support est de bonne qualité et d’une bonne durée dans le temps.

Cassettes MiniDV

Le support casssette MiniDV (Digital Vidéo) est créé au milieu des années 90.

Il existe différentes cassettes : 30′, 60′ et 80′ ;  60′ étant la plus répandue.

La durée d’enregistrement pour une DV60 est de 60 minutes en SP (vitesse standard de la bande) et de 90 minutes en LP (vitesse lente de la bande), on peut enregistrer aux formats DVCam et HDV sur le même support, la durée en HDV SP (Haute Définition Vidéo) est identique au DV SP, mais d’une durée de 40 minutes en DVCam (vitesse rapide de la bande). Une cassette MiniDV enregistrée en LP peut contenir jusqu’à 2 heures de vidéo.

Cassette DVCam dans son boîtier

 

 

 

Camescope DVCam PD170
Camescope Sony Z1 HDV

U-matic

La toute première captation vidéo semblable à un camescope se produit avec une caméra d’épaule reliée à un magnétoscope  portable contenant une cassette d’une capacité d’enregistrement de 22 minutes maxi, les cassettes plus grandes de plus de 60 minutes étaient dédiées au montage électronique en régie.

Le support cassette U-matic, bande de 3/4 de pouce et d’une définition de 240 lignes horizontales, est un grand standard institutionnel depuis la fin des années 1970, un format professionnel sans cesse en évolution passant par le BVU (Broadcast Vidéo Unit, station de diffusion pro, début 80, 380 lignes) et l’U-matic SP (Supérior Performance, fin 80, 500 lignes).

Cassette U-matic et son boîtier

La durée d’une petite cassette (KCS) est de 20′, et la durée maximum d’une grande cassette (KCA) est de 60′, pouvant contenir jusqu’à 72 minutes d’enregistrement. Avec sa bande très large cela en fait un support d’enregistrement magnétique qui supporte mal le vieillissement.

L’U-matic fut, avant le Betacam, le format de base pour le reportage et la diffusion de clips et documentaires dans les années 80.

Betacam

Juste avant 2010 et la TNT HD, nous utilisions encore des énormes cassettes (PAD, prêt à diffuser) pour distribuer les clips musicaux aux chaînes TV.

Avec une bande de 1/2 pouce (comme la VHS) et d’une résolution de 300 lignes, le Betacam est aux débuts des années 1980 le tout nouveau format d’enregistrement vidéo professionnel sur bande magnétique de Sony.

Améliorant la définition de plus de 500 lignes le Betacam SP (Supérior Performance) devient le nouveau grand standard pour la diffusion de documentaires et clips sur les chaînes TV durant les années 1990.

Le nombre de pistes audio passe de 2 à 4.

Et enfin la plus belle bande magnétique est la Betacam numérique (Digital BETACAM), « Betanum », disposant de 2 modes d’enregistrement en 625 et 525 lignes et d’un débit vidéo de 100 Mbit/sec (mégabit par seconde) ce qui en fait le meilleur format SD.

Lecteur beta numérique J30.